Allons voyager loin avec le Wanderlust

Tout d’abord, j’aimerais remercier IDÉE DU DÉSIR pour me permettre de tester ce jouet aujourd’hui.

En lisant pour la première fois le nom de ce jouet, j’ai souri. J’ai souri, car je connaissais depuis un moment ce mot d’origine allemande,  qui signifie « l’envie de découvrir le monde, de voyager ». Il se trouve que sillonner le monde est un de mes plus grands plaisirs et que si je peux le faire avec un jouet au nom plein de promesses, je suis super enthousiaste et esquisse même un petit sourire : Bonjour « Wanderlust », je te promets que nous allons passer des moments très complices !

C’est un mot qui fait également partie d’un des sujets principaux du romantisme allemand, en particulier dans la littérature et la musique. 

Le petit sourire a rapidement laissé sa place à l’excitation en me disant que, peut-être, ce sextoy allait nous emmener loin Monsieur Mystère et moi, car oui, c’est un jouet mixte et qui a tout à fait sa place dans des jeux coquins seul(e), à deux, trois ou plus encore !

Nous allons donc, aujourd’hui, tester avec très grand plaisir le Wanderlust de la marque Idée Du Désir (HELP! Ma vie est vraiment difficile).

Le produit en quelques mots : 

Marque : Idée Du Désir 
Modèle : Wanderlust
Matière : En bois de poirier sauvage
Diamètre des bulbes : 3/3.5/3.5/3 cm
Diamètre de la boule : 4 cm
Longueur total : 25 cm
Poids : 130 g
Couleur : Caramel
Contenu de l’emballage : Le wanderlust, une pochette noire, un parchemin avec les indications pour l’entretien et un sachet de lubrifiant de la marque Terpan

Ce n’est pas ma première review d’un jouet de la marque, j’ai déjà testé l’orchidée black luxe. Comme quoi, après avoir essayé une de leurs créations, on devient accro ! 

Lorsqu’en parlant avec Pascal, le fondateur de la marque et artiste qui crée ces œuvres d’art, il m’a proposé de tester ce jouet qui pouvait être utilisé autant par les hommes que par les femmes, j’ai accepté avec grand plaisir, car j’aime beaucoup les jouets qui peuvent avoir plusieurs fonctions et qui peuvent s’utiliser à plusieurs.

Mes a priori concernant les jouets faits en bois ont disparu avec le temps et les utilisations, mais je sais que quand on ne connaît pas les jouets en bois, on peut se poser des questions importantes telles que : n’y a-t-il pas la moindre possibilité qu’il reste des échardes quelque part ? Sont-ils vraiment hygiéniques ?

Je vous rassure, les jouets d’Idée du Désir n’ont pas de risque d’échardes et sont très hygiéniques grâce au polissage et à la finition laquée hypoallergénique. De plus, leur nettoyage est super simple. 

La marque 

Idée Du Désir est une marque française fondée par Pascal en 2014 pour compléter ses revenus et, en même temps, faire plaisir à quelques femmes qui voudraient découvrir les plaisirs autrement. Puis, les choses se sont enchaînées très vite et au bout d’une année c’est devenu une activité à temps complet. 

En regardant chacune de leurs pièces, je comprends qu’il essaye de changer l’approche du plaisir, en même temps qu’il essaye de faire des objets d’exception. Pascal est un artisan passionné qui crée des jouets pas comme les autres. Ces derniers ressemblent beaucoup plus à des sculptures sensuelles qu’à de simples jouets. Et quelque chose d’autre que j’apprécie beaucoup de cette marque est la constante sortie de nouveautés et cette envie de toujours aller plus loin.

Il fabrique ces œuvres à la main, avec amour et dévouement dans son atelier en Charente.

Aujourd’hui, la question principale sur laquelle je vais m’attarder est :

Qu’​​est-ce que ce jouet en bois en forme de chapelet a de plus que les autres ?

L’emballage

En ouvrant le paquet, j’ai trouvé une boite de couleur noire, avec un joli autocollant finition brillant de la marque sur le dessus. Elle est comme celle dans laquelle j’avais reçu l’orchidée, mais un peu plus grande. Dedans, il y a du papier de soie noir, une pochette de rangement noire, très douce au toucher et avec laquelle on pourra facilement transporter notre Wanderlust, un beau parchemin indiquant, ​entre autres, les instructions de nettoyage et un petit sachet de lubrifiant à base d’eau.

L’emballage est très soigné et joli, parfait pour se faire plaisir à soi-même ou pour faire un joli cadeau.

J’ai hâte de continuer cette découverte qui commence très ​bien…

Le jouet

Ma première impression :

Je sors enfin le jouet de la pochette et le prends entre mes mains.

Il est magnifique et me laisse quelques secondes sans voix. Je le retourne, le regarde avec attention et me fais la réflexion que je le trouve plus beau en vrai que sur la photo que j’avais vue sur le site. 

Mais alors, comment est-il ?

Ce jouet est réalisé tout en bois de Poirier Sauvage, un bois lourd et dense avec un veinage fin. Il est en forme de chapelet anal, s’adapte à des jeux coquins où on voudra titiller le point P chez les hommes, explorer le point G chez les femmes ou même parcourir d’autres parties du corps, comme une douce caresse qui se répand.

Il est tout en courbes, d’une couleur caramel sablé qui fait que ces dernières sont mises encore plus en valeur.

Je dois avouer que j’ai eu une petite appréhension en voyant la taille. Comme la plupart du temps quand je vois un sextoy que je vais insérer en moi, je me dis : Comment « ça », ça va pouvoir rentrer en moi ? Puis lors de l’utilisation je suis surprise.

Je suis toujours plus que rassurée de tester les jouets de la marque, sachant qu’il n’y a ni phtalates, ni nanoparticules et encore moins de perturbateurs endocriniens, c’est très important pour moi.

Le jouet a une boule de 4 centimètres à l’une de ses extrémités. De l’autre, il a des bulbes : deux de 3 cm et deux de 3,5 cm.

La boule et les bulbes sont reliés par un manche avec des rainures qui permettent une meilleure prise en main et l’empêche de glisser.

Le jouet est long, mais a une courbure parfaite, ce qui fait qu’en en théorie, il se place tout naturellement sur le point G ou le point P.

Le nettoyage

Il n’y a pas plus simple : un peu d’eau chaude (mais pas brûlante), du gel douche, du savon intime ou du nettoyant à sextoys et il est à nouveau tout propre ! (Il faut juste le laisser sécher naturellement)

Les jouets d’Idée Du Désir sont totalement étanches, mais pour ne pas prendre de risques inutiles, je ne pense pas que ce soit une bonne idée de les plonger dans l’eau trop longtemps.

La lubrification

Il faut de préférence utiliser un lubrifiant pour sextoys à base d’eau, ou des huiles naturelles comme ceux à l’amande douce ou coco.

Avec ces jouets en bois, mon avis est qu’une bonne lubrification est nécessaire et qu’elle peut vous permettre d’aller plus loin dans les sensations. 

Qu’est-ce qu’il ne faut jamais faire avec nos objets de plaisir de la marque ?

Il ne faut JAMAIS utiliser de produits à base de solvants (parfum, huiles essentielles, gel hydroalcoolique…) au risque de faire fondre le vernis. Il faut également faire très attention aux chutes. 

Tout ça est très bien spécifié sur le petit parchemin reçu avec chaque jouet de la marque !

Quelques détails croustillants :

J’aime ces moments où je dois juste penser au plaisir et laisser la théorie de côté pour laisser place à la pratique.

Tout d’abord, je vais le tester seule : 

Pour commencer, je prends un bain et mets un body noir dans lequel je me sens belle et qui me permet de me sentir au plus proche de mon moi « sauvage et libre ». J’allume une bougie à la vanille et mets ma chanson préférée du moment, plutôt très rythmée. Je suis prête à danser cette danse endiablée.

Je parcours mon corps avec le Wanderlust, en commençant par mes tétons. J’aime toujours la chaleur de la texture du bois et je sens mes sens s’éveiller petit à petit. Puis je passe plusieurs fois avec sur mes lèvres vaginales, qu’il écarte en les effleurant.

J’aurais voulu continuer à juste effleurer mon intimité, mais j’en suis incapable : je me laisse aller au plaisir. Je​ prends entre mes mains la grande boule et l’insère en moi en tenant le jouet par la poignée. Les sensations me frappent : elles sont incroyables. Jje n’avais jamais rien ressenti de tel sur le point G, probablement grâce au diamètre généreux de la boule en bois.

Je continue comme ça pendant un moment, puis après avoir explosé de plaisir, je le retourne. Je le tiens maintenant par la boule et ce sont les bulbes qui prennent possession de mon corps. Dès les premiers instants je me surprends à gémir fort, à l’enfoncer de plus en plus facilement en moi. Je me fais même la réflexion que je suis incapable de m’arrêter. Il va plus loin dans le plaisir autant que dans mon sexe. 

Ce n’est pas violent et cela même quand je vais fort, juste ce qu’il faut pour me rendre folle et me maintenir en haleine. 

Le plaisir se ressent bien plus profondément que ce que je peux ressentir avec un jouet en silicone allongé par exemple, comme s’il venait de plus loin. 

Les orgasmes pour moi ont fusés tout au long de ce test seule.

Passons maintenant au test à deux : 

Dès le moment où Monsieur Mystère a appris que le Wanderlust m’avait rendu heureuse et folle, il était plutôt impatient de tester ce jouet.

En attendant qu’il arrive, je revêts une nuisette bordeaux aux côtés noirs que je viens d’acheter.

Il arrive, me fait tourner sur moi et me demande directement de lui montrer le Wanderlust. Il le prend en main et me dit qu’il n’avait jamais rien vu de comparable. Je lui dis que de mon côté, je n’ai jamais rien ressenti de pareil.

Après avoir pris un verre de vin rouge, nous allons dans ma chambre. Là, nous passons un moment coquin et cela jusqu’à ce que Monsieur Mystère veuille épicer les choses.

Il prend le jouet en main et place le premier bulbe sur mon anus après avoir appliqué une bonne dose de lubrifiant. Il pousse le jouet en moi et comprend très rapidement, grâce à mes gémissements, le plaisir qu’il m’offrait. Je me sens ouverte par chaque bulbe qui me pénètre à chaque va-et-vient. Il va de plus en plus vite avec le jouet tout en utilisant son autre main pour jouer avec mon sexe et très vite, mes sens explosent dans sa main.

On fait une petite pause, j’avais besoin de retrouver mes esprits. J’en profite pour nettoyer le sextoy (heureusement que c’est très simple). Dès que nous retournons dans ma chambre, c’est moi qui​ prends les choses en main. Après avoir utilisé mes doigts avec du lubrifiant, j’insère les bulbes dans Monsieur Mystère, doucement. Je lui demande de se mettre en levrette et je viens derrière lui. J’ai une très bonne prise en main pour insérer de plus en plus le chapelet en lui et pour faire des mouvements pour le stimuler. Je le sens se tendre de plus en plus et mon envie de le rendre fou grandit avec. Je fais des mouvements de plus en plus amples et rapides.

Enfin, je l’entends gémir, ce qui me fait penser qu’il adore autant que moi le bois maintenant…

Pour finir Monsieur Mystère le teste seul : 

J’ai prêté mon Wanderlust à Monsieur Mystère qui m’a avoué l’adorer et vouloir très bientôt s’en commander un. Il l’a utilisé dans les deux sens (aussi comme plug avec la boule) et m’a expliqué comprendre mon amour pour le bois maintenant. Il l’a également utilisé pour stimuler l’espace entre l’anus et le pénis et m’a dit avoir eu beaucoup d’orgasmes.

Un souvenir mémorable de mes tests ?

Ma dernière utilisation solo : j’étais si excitée que je me suis laissée emporter par la frénésie du moment et j’ai renversé l’une de mes étagères avec mes jambes que j’avais appuyé dessus ! (heureusement sans gravité )

Conclusion :

C’est définitivement un jouet comme aucun autre, que j’ai pris beaucoup de plaisir à tester, autant seule qu’accompagnée.

Aujourd’hui, il est dans mon tiroir, juste à côté de mon lit, l’endroit où je range mes principaux jouets, car de cette façon ils sont à portée de main. Il est devenu indispensable à mon plaisir.

Si on le compare à des jouets bas de gamme, il peut paraître cher, mais ce n’est juste pas comparable. On parle ici d’un objet qui est plus qu’un simple jouet et que le temps ne va pas altérer. 

Les + : 

  • Un jouet durable
  • Création unique faite main
  • Il est magnifique
  • Matériau chaleureux
  • On peut le partager 
  • Il ne peut pas tomber en panne

Les – :

  • Le prix
  • Il est fragile

Quelques suggestions de ma part : 

  • À utiliser seule, à deux ou à plusieurs pour des moments de plaisir et de complicité…
  • Allez-y de bon coeur avec le lubrifiant, plus ça glisse, plus les sensations seront présentes et plus vous serez heureux(se)
  • Laissez votre imagination vagabonder, ce jouet donne plein de possibilités d’utilisation…

Si le jouet vous intéresse, c’est par ici : 

https://www.ideedudesir.fr/jouets-adulte-en-bois-pour-plaisir-erotique/new/wanderlust/

Dans ma collection de jouets en bois d’Idée du Désir, j’ai bien sûr le Wanderlust, mais aussi l’Orchidée black luxe, l’Orchidée Sensations, L’Éros en taille M et le Twist.

Mon côté coquin et amatrice de nouvelles expériences rêve également d’essayer : l’orchidée vibration, le Pearly, le Sésame du Désir, la Perle de Vénus Yoni et Volutise (Oui, je crois qu’on peut le dire : je suis devenue fan de la marque)

Et vous, lequel vous fait le plus envie ?

N’oubliez pas qu’avec le code « LADYANNIA » vous avez -10% sur tout le site !

https://www.ideedudesir.fr/

→ Mes reviews restent objectives et honnêtes, toujours. ←

Si vous avez envie de m’écrire pour une collaboration, me poser une question, que vous aimeriez un conseil ou peut-être tout simplement m’envoyer un petit message d’encouragement, vous pouvez le faire ici : 

        info@ladyannia.com

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :